Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 > >>

unef-auvergne.jpg

 

 

 

               Compte rendu du collectif d'AGE du 17 mai 2010

 

 

♦ Campagne SOS exam.

Le Bilan provisoire de la campagne a été fait. Le constat est qu'il faut intensifier les collages d'affiches et les distributions de guides. De plus les permanences au local de Gergo entre 12h et 14h doivent continuer. En outre, il faudrait également tenir des permanences au local des Cézeaux.

Campagne 10e mois de bourse :

Le collage des affiches doit continuer sur l'ensemble des sites étudiants clermontois. De plus il faut encourrager la signature de la pétition sur notre blog.

Les retraites :

L'Unef Auvergne s'inscrit dans le collectif jeunes 63 sur les retraites. Nous avons validé l'appel national unitaire. Dès jeudi, un materiel unitaire (affiches plus tract) apellera à la manif du 27 mai, pendant laquelle nous manifesterons au sein d'un cortège jeune unitaire.

Convocation d'une Assemblée Générale :

 

L'unef auvergne a décidé de convoquer une AG afin de faire un bilan de cette année, et préparer la rentrée prochaine. Cette Assemblée Générale aura lieu le Mardi 25 Mai à 18h à Gergo. Une orientation pour l'année prochaine doit être dégagée, quelque soit le nombre de participant. Le mieux serait que la quasi totalité des adhérents soient présents.

Formation :

 

Un stage de tendance aura lieu le 19 et 20 juin, ainsi qu'un CN le 3 et le 4 juillet. Les gens qui veulent y participer doivent se manifester le plus vite possible soit en répondant à ce mail, soit en passant au local ou encore en appelant Cécile.

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne - - Actualité étudiante

rouge-bangkok.jpg

 

► Les faits


L'occupation des rues de Bangkok par les partisans de la démocratie a été sévèrement réprimée jeudi et vendredi derniers par l'armée qui a ouvert le feu, faisant au moins 10 morts et des centaines de blessés. Ce drame rappelle cruellement celui du 11 avril où la répression avait fait 20 morts. Loin de démotiver les manifestants, le mouvements se radicalise autour d'un noyau important de Thaïlandais refusant de capituler face au gouvernement.

Depuis 2008, les "chemises rouges", qui regroupent les paysans, les pauvres des villes et les classes moyennes de progrès, mènent une contestation pacifique pour le respect de la démocratie en Thaïlande et le retour de leur chef exilé : Thaksin. Ce sont eux qui ont pris le contrôle d'un quartier de Bangkok depuis avril dernier et qui exigent le départ du gouvernement.  Cette révolte fait suite à deux coups d'état successifs en septembre 2006 et mars 2008 d'une bourgeoisie conservatrice contrôlant l'armée et refusant d'accepter leur défaite électorale.


► Les données essentielles


L'essor économique du pays n'ayant pas été accompagné par le progrès social, ces affrontements témoignent d'une profonde division de la société thaïlandaise entre une classe bourgeoise accaparant les richesses du pays grâce à sa main mise sur les pouvoirs politiques et militaires, et une contestation populaire rassemblant les catégories les plus pauvres de la population et la nouvelle classe moyenne pour revendiquer ensemble le respect de la démocratie et une meilleure répartition des richesses. Au vue de la détermination et de la légitimité des chemises rouges, le système en place semble condamné. La question et de savoir si le régime en place va s'accrocher au pouvoir par l'escalade de la répression ou s'il va céder face à la pression populaire.


► Les hommes clefs.


• Le Roi Bhumibol, très respecté en Thaïlande n'a pas encore pris de position dans le conflit comme il avait pu le faire dans le passé, notamment en 1992 où son intervention avait pacifié le pays et débouché sur l'établissement d'un Etat de droit et d'une nouvelle constitution. Ce silence profite à la bourgeoisie qui utilise son image pour essayer de rallier la population. Toute intervention de sa part pourrait être décisive.


• Thaksin, le leader en exile des rouges est un homme d'affaire et politique loin d'être irréprochable. Bien qu'élus à deux reprises par le peuple, son exercice du pouvoir reposait sur la corruption du parlement et le contrôle des médias ainsi que de la sphère associative. De plus, son retour en Thaïlande aurait pour but premier de récupérer son immense fortune (1 milliard d'euros), confisquée lors du coup d'Etat.  Cependant, il est très aimé du peuple dans la mesure où ce fût le premier dirigeant de l'histoire de la Thaïlande à appliquer une politique sociale en faveur des pauvres, notamment les paysans. Même si son retour serait un progrès pour la Thaïlande, il y a de forte chance que Thaksin ne réponde pas au désir de démocratie de la population.


Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne - - International

 

 

CF0294012 

► Législation des stages : pourquoi est-elle importante ?

 

 La réglementation concernant les stages est au cœur de la question de l'insertion professionnel des jeunes. En effet de plus en plus d'entreprises peu scrupuleuses, contournent l'embauche en ayant recours à des stages qu'elles proposent à des jeunes diplômés. C'est une attitude inacceptable au vue de la situation sociale des jeunes à la sortie des études : 25% des moins de 25 ans sont au chômage et ne demandent que la possibilité de pouvoir s'insérer durablement dans la vie professionnelle. Au lieu de ça, on les contraint à des stages à répétition où ils prennent la place d'un salarié contre une rémunération de misère et doivent se contenter de l'expérience accumulée pour espérer, au bout de plusieurs années de galère, trouver un emploi stable. Preuve de la généralisation de ces nouvelles pratiques : nombres d'offres de stage stipulent que le candidat doit avoir une précédente expérience en stage !


► Les universités complices.

 

Face à cela, nos universités ne jouent pas leur rôle protecteur. Pire, elles ferment les yeux et  cautionnent ainsi ces pratiques en permettant l'inscription fictive de jeunes étudiants moyennement frais d'inscription, contre des conventions de stage qui ne serviront qu'à exploiter l'étudiant lors d'un stage et précariser le marché du travail.


► La loi des faibles.

 

Le 29 avril dernier, nous avons vécu un recul majeur du Sénat qui s'est prononcé en faveur de la suppression de la gratification obligatoire des stages dans le secteur sanitaire et social, pourtant obtenu de haute lutte par les associations jeunes et étudiantes. Prétextant l'incapacité des structures d'accueil de financer ces stages, on s'apprête à détruire l'un des seuls acquis gagnés par la jeunesse ces dernières années alors même que les jeunes, malgré la difficulté qu'ils rencontraient pour trouver des stages, s'étaient massivement prononcés pour le maintien d'une gratification obligatoire financée en totalité ou en partie par l'Etat.

 Après ce bel exemple de courage politique, les parlementaires s'apparaitre à réitérer leurs exploits en autorisant les stages hors cursus. Plus précisément, ils reviendraient sur l'idée d'une interdiction totale des stages hors cursus, au profit d'une interdiction partielle et perméable à toute dérive.


En effet, ne seraient plus concernés par les interdictions :

 


♦ Les stages qui sont intégrés dans une formation organisée pour permettre une réorientation d’un étudiant ;

♦ Les stages qui sont intégrés dans une formation complémentaire destinées à favoriser des projets d’insertion professionnelle ;

♦ Les périodes de césure pendant lesquelles l’étudiant suspend temporairement sa présence dans l’établissement pour exercer d’autres activités lui permettant d’acquérir des compétences en cohérence avec sa formation.

 

 

C’est à dire que les entreprises pourraient proposer des stages hors formation diplomante, ne correspondant pas à la formation, non strictement encadrés par les conventions ou des stages post-diplôme, laissant place à toutes les dérives possibles. C'est la loi des faibles qui s'inclinent face aux lobbies !


 

mégaphonebonL'UNEF dénonce un recul inadmissible favorisant la précarisation de la société, nuisant à l'emploi et avantageant les patrons qui préfèrent engager des stagiaires flexibles et bon marchés plutôt qu'embaucher.

 


Plus d'infos :

• Communiqué de l'UNEF.

• Site de génération précaire.

 

[MAJ ]Motion de l'UNEF votée au CNESER, le 17 mai 2010



Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne - - Actualité étudiante

Decollage-d-un-avion-de-passagers-au-crepuscule-Affiches.jpgNous étions une petite dizaine mercredi 12 mai pour constituer le comité de soutien a Ziyed. De nombreuses autres personnes ayant exprimé leur désir de participer même si elles ne pouvaient pas être présentes.

 

Ziyed a été expulsé il y  a un mois vers la Tunisie. Il réside actuellement à Tunis et souhaite revenir en France dès que possible. Le comité de soutien à Ziyed inclue les réseaux RESF et RUSF et vise à élargir le rassemblement à des personnes et personnalités extérieures aux réseaux. Ce comité a deux objectif :


1/ permettre le rassemblement le plus large possible pour obtenir le retour de Ziyed en France.


2/ Continuer le combat engagé par Ziyed pour combattre les idées reçus sur les sans papiers et mettre en évidence l'absurdité de la politique d'immigration en France.


Durant la réunion nous nous sommes interrogés sur les moyens pouvant être mis en oeuvre pour permettre le retour de Ziyed (recours juridiques, soutien de personnalités, motion dans les conseils de l'université, texte proposé aux médias locaux et nationaux...) ainsi que sur la possibilité d'éditer une petite brochure regroupant les différents textes écrits par Ziyed au cours de son parcours en France pour mettre en évidence les traitements indignes des droits de l'homme dont sont victimes les sans-papiers.


Pour rejoindre le comité, il vous suffit d'envoyer un mail à RUSF. Vous serez ajouté à la liste de diffusion du comité et tenu au courant de son actualité. rusf_63@yahoo.fr



► Pour plus d'infos concernant Ziyed, voir le comuniqué RUSF.


► Pour plus d'info sur la défense des sans papiers en général : le site      RESF63/RUSF63

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne - - Etudiants étrangers

unef-auvergne.jpgCompte rendu du collectif d'AGE du 10 mai 2010

 

 

 

 

 

Campagne SOS exam.
► établissement du planning des permanences au local (pensez à vous inscrire !)

► Planning de collage d'affiches

Rassemblement en soutien au peuple grec:
► A l'unanimité, la décision a été prise de participer au rassemblement du lendemain devant la préfecture. (18h) en soutien au peuple grec.

►Répartition des tâches pour prévenir militants et sympathisants.


Les retraites:
► A l'unanimité, la décision a été prise de participer au collectif jeune 63 sur les retraites faisant suite à l'appel unitaire national.


Campagne 10e mois de bourse:

► Suite aux promesses de Pécresse, l'UNEF exige l'application dès la rentrée prochaine du 10ème mois de bourses pour tous les étudiants.
► La campagne locale s'articulera autour du tract national qui convient à tous le monde et sur la constitution de dossiers de pression à remettre à Valérie Pécresse par les étudiants  à partir d'internet (vous pouvez vous informer et constituer vos dossiers ici).


Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne - - Actualité étudiante

L'UNEF, première force syndicale étudiante, est présente sur tous les campus de France. Elle vise à défendre les droits des étudiants et à en gagner de nouveaux, à informer les étudiants et à organiser la solidarité sur les facs. Vous trouverez ici toute l'actualité militante de l'UNEF Auvergne ainsi que des infos pratiques !

Hébergé par Overblog