Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
La situation empire à l'ITSRA

La situation empire à l'ITSRA, les étudiant-e-s réuni-e-s hier en Assemblée Générale ont décidé de descendre dans la rue, la colère est trop forte pour rester dans les murs de l'Institut.

Cette colère, nous la connaissons, c'est nos conditions de vie et d'études précaires qui la provoque. Soyons solidaires de leur lutte, descendons dans la rue pour défendre nos conditions d'études !

Depuis deux semaines, les étudiant-e-s et le personnel arrivent à l'Institut avec la boule au ventre, le directeur a installé un climat de peur permanent.
IL N'EST PLUS POSSIBLE DE LAISSER FAIRE, QUAND ON SE MOBILISE, QUAND ON EXPRIME NOS IDÉES, NOUS DEVONS POUVOIR LE FAIRE SANS EN ÊTRE INQUIÉTÉ.

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne -

Situation Critique à L'ITSRA

Depuis la rentrée, la situation à l'ITSRA ( Institut du Travail Social de la région Auvergne ) est critique: absence d'emplois du temps, pas de dates de stage pour les éducateur-trice-s spécialisé-e-s en voie d'apprentissage, réduction des horaires d'ouverture du centre de ressources documentaires, absence de représentant-e-s étudiant-e-s au Conseil d'Administration, etc etc

Les étudiant-e-s se sont mis en grève pendant la journée nationale de grève des travailleur-euse-s du social le 19 Septembre, pour faire valoir leurs revendications. Depuis, le directeur, dans la continuité de sa ligne de direction autoritaire, a convoqué à tour de bras des étudiant-e-s pour qu'ils et elles justifient leurs actions. C'est une attaque frontale contre le droit de tout citoyen d'exprimer et de faire valoir son droit à la parole, à l'action et le droit de grève.

L'UNEF Auvergne annonce sa solidarité sans conditions avec les étudiant-e-s et les formateur-e-s (en grève illimitée depuis aujourd'hui en soutien à des convocations qui ont été faite hier) en lutte face à leur direction.

Ci-joint le tract validé par l'AG des étudiant-e-s de l'ITSRA le 18 octobre au soir.

C'est pourquoi l'UNEF Auvergne appelle et soutient la manifestation organisée par l'AG des étudiant-e-s de l'ITSRA ce mercredi, le 5 octobre 2016 à 10h devant l'ISTRA ( 62 Avenue Marx Dormoy, 63000 Clermont-Ferrand )

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne -

Manifestation contre la casse du service public
Manifestation contre la casse du service public

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne -

Le cadeau de Noël du gouvernement ?  La baisse des APL !

A l’occasion du débat sur le Projet de Loi de Finance de l’année 2016, les parlementaires ont voté plusieurs amendements qui concernent les aides au logement à destination des jeunes et des étudiant-e-s. L’UNEF a déjà contesté ces amendements qui remettent en cause le droit à l’autonomie et l’accès au logement des jeunes. La première version des décrets d’application dont l’UNEF a pris connaissance ne font que confirmer nos craintes : à travers l’instauration d’un plafond de loyer et une modification du calcul des aides au logement pour les jeunes en insertion professionnelle, le gouvernement veut nous faire les poches !

Avec la version actuelle des décrets et de la loi, ce sont près de 200 000 jeunes qui seront pénalisés par une coupe de plus de 100 millions d’euros dans le budget des aides au logement. A croire que le gouvernement et les parlementaires n’ont rien compris au message de défiance exprimé par les jeunes à l’occasion des dernières élections régionales. Ce n’est certainement pas en précarisant davantage les jeunes que l’abstention et le vote pour l’extrême droite vont reculer aux prochaines élections !

L’UNEF appelle le gouvernement à retirer ces projets de décret et les parlementaires à retirer leurs amendements dès que possible pour qu’aucun jeune ne soit pénalisé.

En cadeau : une diminution des APL pour les étudiants de région parisienne

Les parlementaires ont voté un amendement instaurant un plafond de loyer à partir duquel les aides au logement deviendraient dégressives. Ils ont sans doute la conviction que les locataires qui paient un loyer élevé ont des goûts de luxe et qu’ils méritent d’être pénalisés. C’est oublier que pour des milliers d’étudiant-e-s parisien-ne-s et de la petite couronne, payer un loyer très élevé est une contrainte et non un choix !

En l’état actuel du projet de décret – une dégressivité à partir de 2,8 fois le montant du loyer plafond de la CAF – le montant des aides au logement diminuerait à partir de 800 euros de loyer pour un-e étudiant-e seul-e et, pire encore, à partir de 490 euros de loyer par étudiant-e dans une colocation.

Sous le sapin : les jeunes salarié-e-s précaires seront fortement pénalisé-e-s

Le second amendement problématique modifie le mode de calcul des aides au logement pour les salarié-e-s de moins de 25 ans. Jusqu’à présent, les jeunes étaient dispensés de l’évaluation forfaitaire, un système qui impose de prendre en compte le revenu actuel plutôt que n-2 pour la première demande d’aide au logement. Cette dérogation permettait à un jeune de bénéficier du montant maximal d’aide au logement les deux premières années de son insertion (n-2 correspondant à sa situation d’étudiant-e ou de lycéen-ne et donc, a priori, à un revenu faible ou nul).

Supprimer cette dérogation revient à baisser mécaniquement les aides au logement de près de 150 000 jeunes en insertion ! Très concrètement, un jeune précaire qui bénéficiait jusqu’à présent du montant maximal d’aide au logement peut les perdre complétement s’il a le malheur d’avoir fait un mois d’intérim à temps complet juste avant de faire sa demande à la CAF.

7 jeunes sur 10 rencontrent des difficultés pour se loger(1). Il est inacceptable que les parlementaires suppriment le seul dispositif spécifique dans l’intérêt des jeunes tout en maintenant les discriminations à leur encontre pour l’accès aux aides sociales (RSA, CMU-C…)

L’UNEF appelle les jeunes à signer massivement la pétition pour demander au gouvernement et aux parlementaires de faire marche arrière et de sanctuariser les aides au logement.

(1) Enquête Afev

Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/gouvernement-thierry-mandon-fran%C3%A7ois-hollande-sylvia-pinel-najat-vallaud-belkacem-etudiant-e-s-pour-te-souhaiter-un-joyeux-no%C3%ABl-le-gouvernement-baisse-tes-apl?recruiter=449112206&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne -

Etat d'urgence : assignation à résistance
Etat d'urgence : assignation à résistance

Voir les commentaires

Published by Unef Auvergne -

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
Haut

L'UNEF, première force syndicale étudiante, est présente sur tous les campus de France. Elle vise à défendre les droits des étudiants et à en gagner de nouveaux, à informer les étudiants et à organiser la solidarité sur les facs. Vous trouverez ici toute l'actualité militante de l'UNEF Auvergne ainsi que des infos pratiques !

Hébergé par Overblog