Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les étudiants souffrant de handicaps ont droit à des aménagements particuliers au moment des examens. Si certains de ces droits paraissent évidents, tous ne sont pas respectés et nombreux sont les étudiants qui viennent demander à leurs représentants quels sont leurs droits lors des examens.
Il est ainsi indispensable que le décret n°2005-1617 du 21 décembre 2005 et la circulaire n°2006-215 du 26 décembre 2006, réglementant l'organisation des examens et des concours pour les étudiants handicapés, soient appliqués dans tous les établissements afin de garantir l'égalité entre les étudiants.
Ces textes ont pour objet de permettre aux candidats handicapés de trouver les conditions matérielles leur permettant de participer aux épreuves dans les meilleures conditions, en définissant les principes d'une réglementation commune.
Certes, ces textes ne peuvent apporter des réponses à tous les problèmes rencontrés. Cependant, leur contenu est une base solide que chaque élu étudiant peut utiliser. Si des étudiants se plaignent d'une mauvaise organisation de leurs examens, les représentants étudiants doivent demander un rendez-vous avec le président de l'établissement concerné et exiger que les dispositions suivantes soient appliquées :

-La salle d'examen doit être rendue accessible aux candidats
-Chaque candidat doit disposer d'un espace suffisant pour installer son matériel, et des branchements doivent être à disposition
-Le candidat qui utilise habituellement un matériel spécifique doit prévoir son propre matériel, sauf s'il ne peut pas satisfaire à cette exigence, auquel cas c'est à l'université de s'en charger
-L'usage d'ordinateurs peut être autorisé
-Pour les épreuves orales, les étudiants handicapés qui ne peuvent s'exprimer oralement peuvent utiliser la communication écrite
-Les candidats aveugles ou malvoyants ont droit à un sujet en gros caractère, ou en braille
-Pour les candidats déficient auditifs, il est fait appel à la participation d'enseignants spécialisés : lecture labiale, langue des signes.
-Les candidats peuvent bénéficier d'un aménagement du temps de composition (un tiers du temps supplémentaire). L'organisation de la journée doit prévoir des temps de repos.
-Aucun candidat ne peut être laissé sans surveillance
-Si un étudiant handicapé est hospitalisé, les épreuves peuvent être subies ultérieurement

Un grand nombre de problèmes sont rencontrés par les étudiants handicapés en raison de l'absence de démarches préalables. En effet, pour avoir droit à ces dispositions, il faut impérativement une attestation médicale (MPU ou CDAPH (MDPH)). Cette attestation doit être fournie en début d'année aux secrétariats de la filière de l'étudiant. Dans certaines universités, des services spécialisés s'occupent du suivi des étudiants et dans toutes, la médecine préventive universitaire peut délivrer l'attestation de besoin d'aménagement. Le relais handicap santé (RHS -> lien http://rhs.umpc.fr) de l'université Paris VI est un bon exemple de service d'accompagnement des étudiants handicapés. Enfin, ces dispositifs sont valables pour toutes les épreuves, y compris celles de contrôle continu, les concours, examens terminaux...

 

 

Service Université Handicap
Campus des Cézeaux
24 avenue des landais - BP 70246
63175 AUBIERE cedex
Tél. : 04 73 40 79 96
Fax : 04 73 40 52 00
SIUH@univ-bpclermont.fr

 http://handicap.clermont-universite.fr

L'UNEF, première force syndicale étudiante, est présente sur tous les campus de France. Elle vise à défendre les droits des étudiants et à en gagner de nouveaux, à informer les étudiants et à organiser la solidarité sur les facs. Vous trouverez ici toute l'actualité militante de l'UNEF Auvergne ainsi que des infos pratiques !

Hébergé par Overblog