Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

APPEL AU RASSEMBLEMENT 
pour le droit à l'IVG en soutien aux femmes espagnoles 
DIMANCHE 19 JANVIER 2014 à 14H00 PLACE DE JAUDE
En Espagne, le Conseil des ministres a approuvé le vendredi 20 décembre un pré-projet de loi qui vise à annuler purement et simplement le droit à l’avortement pour les femmes espagnoles. Suivant le vote de la loi au Parlement, la grossesse ne pourra plus être interrompue volontairement sauf dans en cas de viol ou de risques pour la santé physique ou psychologique de la femme. La régression annoncée par cette loi en Espagne n'est pas une bataille isolée ou anodine. Gallardon, ministre de la Justice, et le Partido Popular Espagnol ont décidé de mener une croisade au niveau de l'Europe en général, en défendant leur position anti – IVG à Bruxelles. Sans surprise, la cible est d'abord et avant tout les droits des femmes et les femmes en général. Ce projet de loi Gallardon est le projet d'une avant-garde réactionnaire qui veut pouvoir partout en Europe remettre en cause les droits acquis au cours des cinquante dernières années.
En 2008, les féministes européennes avaient proposé que soit instaurée une « clause de l’européenne la plus favorisée », c'est à dire que dans toute l'Europe les citoyennes puissent bénéficier de la législation nationale la plus avantageuse. Aujourd'hui, les femmes d'Espagne et toutes les européennes ont plus que jamais besoin d'une Europe qui ne transige plus sur leurs droits. 
Le Parlement Européen a, par ailleurs, foulé au pied une avancée majeure pour les européennes, en rejetant en décembre le rapport Estrela, « Rapport sur la santé et les droits sexuels et génésiques », qui prévoyait notamment de favoriser sur l'ensemble du territoire de l'UE, l’accès à la contraception, à l'éducation sexuelle et à l'IVG sécurisée pour toutes. 
Les député-e-s européen-e-s ont ainsi réaffirmé la souveraineté des Etats membres en la matière. Cette absence de positionnement progressiste de l'UE et cette grave menace de recul en Espagne nous rappellentque le droit à l'avortement reste un combat de tous les jours, y compris en France où les mouvements anti choix poursuivent leur croisade contre le droit fondamental à disposer de son corps. 
Alors si nous ne voulons pas simplement attendre une réaction diplomatique des institutions européennes, la mobilisation des femmes est incontournable. Le 19 janvier participons, ici comme ailleurs, en France et en Europe, à la construction de ce mouvement! 
La décision espagnole appelle plus que jamais à l'émergence d'une société civile et exigeante, au moins à l'échelle de toute l'Europe, pour défendre les droits fondamentaux. Réagissons face à la croisade espagnole, soyons à l'offensive pour une Europe qui garantit les droits des femmes. Si les conservateurs remportent cette bataille, ils n'auront demain plus de limites pour piétiner nos droits, à commencer par ceux des femmes. Le combat des forces démocratiques et associatives espagnoles pour ce droit fondamental est le nôtre, c'est pourquoi nous appelons tou-te-s les citoyen-ne-s à rester mobilisé-e-s et à manifester leur solidarité avec les femmes d’Espagne. 
Rejoignez-nous dimanche 19 janvier à 14h place de Jaude, à Clermont-Ferrand. 
Muni-e-s de cintres, d’aiguilles à tricoter, de javel et de persil, nous crierons notre indignation face à cette régression sociale et humaine en Espagne et en Europe. Des faux billets de 100€ sont aussi les bienvenus, car une telle régression ré-installerait une inégalité sociale d'accès à l'IVG !

Published by Unef Auvergne -

commentaires

L'UNEF, première force syndicale étudiante, est présente sur tous les campus de France. Elle vise à défendre les droits des étudiants et à en gagner de nouveaux, à informer les étudiants et à organiser la solidarité sur les facs. Vous trouverez ici toute l'actualité militante de l'UNEF Auvergne ainsi que des infos pratiques !

Hébergé par Overblog